Conseils en sevrage tabagique

Nous avons choisi de vous aider et de vous accompagner dans l'arrêt du tabac. Ce choix est courageux, bénéfique pour votre santé et suscite de multiples interrogations. Ainsi, nous mettons à votre disposition des informations, des outils, des conseils et un accompagnement.

En utilisant l'outil formulaire, n'hésitez pas à demander un entretien avec votre pharmacien qui vous conseillera au mieux dans votre démarche. Nos actions s'appuieront sur :

  • des tests,
  • un suivi régulier,
  • une discussion sur les moments de doutes et les craintes,
  • la résolution des difficultés,
  • la gestion des effets secondaires liés au sevrage,
  • la gestion votre poids.


Demande de RDV

Quelle est l'économie possible par l'arrêt du tabac ?

Arrêter de fumer permet de réaliser des économies. Calculez conbien vous coûte aujourd'hui votre consomation de tabac.

Je calcul Je dépense

Cigarettes fumées par jour
Cigarettes contenues par paquet
Prix par paquet (en €)

  • prix € par mois
  • prix € par an
  • prix € en 5 ans

Calculez le coût de votre consommation de tabac

Mesurer votre dépendance physique à la nicotine : test de Fagerström

Le test de Fagerström permet par des questions d'évaluer votre dépendance physique à la nicotine contenue dans le tabac.

Combien de temps après votre réveil fumez-vous votre première cigarette ?

dans les 5 mn
dans les 6 à 30 mn

dans les 31 à 60 mn
après 60 mn

Trouvez-vous difficile de ne pas fumer dans les endroits où c'est interdit ?

oui

non

A quelle cigarette de la journée vous serait-il le plus difficile de renoncer ?

la première

une autre

Combien de cigarettes fumez-vous par jour ?

10 ou moins
de 21 à 30

de 11 à 20
31 ou plus

Fumez-vous à un rythme plus soutenu le matin que l'après-midi ?

matin

après-midi

Fumez-vous lorsque vous êtes si malade que vous devez rester au lit presque toute la journée ?

oui

non

Calculez votre score

Après votre test, le résultat est :

Demandez conseil à votre pharmacien ou à votre médecin.

Mesurer votre dépendance psychique à la nicotine : test de Horn

La cigarette et l'action de fumer s'accompagnent souvent de sensations associées : plaisir, bien être, anxiété, stress, colère...Le test ci dessous (test de Horn) permet de décrire et identifier les facteurs psychique qui poussent à fumer.
Pourquoi fumez-vous ? Dans quelles conditions êtes-vous le plus tenté ? Quels sont les facteurs déclenchant ?

Identifier les situations sensibles et vos points faibles vis-à-vis du tabac vous permettra d'envisager des solutions.

    Toujours Souvent Moyennement Parfois Jamais
A Je fume pour me donner un coup de fouet

B Je prends plaisir à fumer et tenir ma cigarette

C Tirer sur une cigarette est relaxant

D J'allume une cigarette quand je suis soucieux

E Quand je n'ai plus de cigarette je cours en acheter

F Je fume avec automatisme

G Je fume pour me donner du courage

H Le plaisir c'est d'abord manipuler ma cigarette

I Il n'y a quantité de plaisir dans l'acte de fumer

J Je fume quand je suis mal à l'aise

K Je ne suis pas dans le coup quand je ne fume pas

L J'allume une cigarette alors qu'une autre brûle dans le cendrier

M Je fume pour en imposer aux autres

N J'ai du plaisir à regarder les volutes de fumée

O Je fume même si je suis détendu

P Je fume pour oublier que j'ai le cafard

Q J'ai toujours besoin de manipuler quelque chose

R J'oublie la cigarette qui est dans ma bouche


STIMULATION

PLAISIR DU GESTE

RELAXATION

ANXIETE SOUTIEN

BESOIN ABSOLU

HABITUDE ACQUISE

Demandez conseil à votre pharmacien ou à votre médecin.

Des risques pour la santé

Il n'y a plus aucun doute, la cigarette et le tabac sont délétères pour la santé, la qualité de vie et le bien-être des personnes. En résumé :

  • 1ère cause évitable de mortalité en France : 73 000 décès par an.
  • un fumeur régulier sur deux meurt prématurément et en moyenne à un âge compris entre 35 et 69 ans.
  • un cancer sur trois est dû au tabagisme (le plus connu est le cancer du poumon). D'autres cancers sont également causés par le tabac : gorge, bouche, lèvres, pancréas, reins, vessie, œsophage.
  • le tabac est un facteur de risque des maladies cardio-vasculaires (infarctus, AVC...) et se trouve responsable de maladie respiratoire comme la BPCO (bronchopneumopathie chronique et obstructive).
  • il n’existe pas de seuil au-dessous duquel fumer ne représente pas de risque. Chaque cigarette est donc nocive.
Source tabac info service.

Quels sont les effets secondaires du tabagisme ?

Par ailleurs au-delà des maladies à proprement parler, le tabagisme entraîne de nombreux effets secondaires :

  • une diminution des capacités sexuelles et de la fertilité.
  • une altération de l'épiderme (rides, teint terne, doigts jaunis) car le tabac réduit l'oxygénation de la peau et rend celle-ci terne, moins souple ; ainsi rides et ridules apparaissent de manière précoce.
  • des affections gingivales, la coloration des dents, l'haleine : le tabac jaunit les dents, provoque des risques de déchaussement et fragilise les gencives,
  • l'altération de la muqueuse buccale et nasale, des lèvres et de la langue, des papilles gustatives, des organes vocaux, des glandes salivaires,
  • des carences en vitamines B et C,
  • une altération des artères cérébrales (effets sur la mémoire, la vision, l'audition).
  • des atteintes de l'œsophage, de l'estomac.
Source tabac info service.

Quand apparaissent les bénéfices de l'arrêt du tabac ?

Les bénéfices de l'arrêt du tabac s'observent rapidement. De manière chronologique vous pouvez observer que :

  • 20 minutes après la dernière cigarette.
    La pression sanguine et les pulsations du coeur redeviennent normales.
  • 8 heures après la dernière cigarette.
    La quantité de monoxyde de carbone dans le sang diminue de moitié.L’oxygénation des cellules redevient normale.
  • 24 heures après la dernière cigarette.
    Le risque d’infarctus du myocarde diminue déjà. Les poumons commencent à éliminer le mucus et les résidus de fumée. Le corps ne contient plus de nicotine.
  • 48 heures après la dernière cigarette.
    Le goût et l’odorat s’améliorent. Les terminaisons nerveuses gustatives commencent à repousser.
  • 72 heures après la dernière cigarette.
    Respirer devient plus facile. Les bronches commencent à se relâcher et on se sent plus énergique.
  • 2 semaines à 3 mois après la dernière cigarette.
    La toux et la fatigue diminuent. On récupère du souffle. On marche plus facilement.
  • 1 à 9 mois après la dernière cigarette.
    Les cils bronchiques repoussent. On est de moins en moins essoufflé.
  • 1 an après la dernière cigarette.
    Le risque d’infarctus du myocarde diminue de moitié. Le risque d’accident vasculaire cérébral rejoint celui d’un non-fumeur.
  • 5 ans après la dernière cigarette.
    Le risque de cancer du poumon diminue presque de moitié./li>
  • 10 à 15 ans après la dernière cigarette.
    L’espérance de vie redevient identique à celle des personnes n’ayant jamais fumé.
Source tabac info service